Pour l’occasion, Mediavores est parti à la rencontre de Monsieur Nicolas Stuyckens, spécialisé dans la traduction, qui nous explique son parcours.

Monsieur Nicolas Stuyckens est de nationalité belgo-française. Il est natif de la région du Brabant Wallon où il effectue ses humanités à l’Athénée Royal d’Ottignies en option langues et histoire. En plus de sa langue maternelle qu’est le français, il apprenait l’anglais, le néerlandais ainsi que l’espagnol. Il avait également 6 heures d’histoire par semaine.

Dès la 4ème année de ses études secondaires, Nicolas a un penchant pour les langues slaves et notamment le russe. Il s’y intéresse tout particulièrement par le biais de la littérature, qui était pour lui une porte d’entrée vers une autre manière de penser.

Par la suite, il se perfectionne durant 5 années dans les langues suivantes : le russe, le polonais et le tchèque à l’ULB. C’était la seule école qui proposait d’étudier ces langues. Afin d’être parfait en la matière, Nicolas effectue des immersions pendant des périodes d’un mois dans ces pays.

Fini les études, Nicolas décide de travailler dans la grande distribution, étant donné qu’à l’époque, il n’y avait pas de débouché.

Cela a perduré dans le temps mais il était hors de question pour Nicolas d’abandonner sa passion pour la traduction. C’est en indépendant complémentaire qu’il commence à travailler pour de grandes entreprises en Belgique mais également à l’étranger. En 2010, il devient indépendant à temps plein.

Quelles sont les activités proposées par votre entreprise ?

Nstrad SRL offre des services de traduction libres et établis pour les professionnels ainsi que pour les particuliers. Cela va de la traduction de documents juridiques à des documents dans le domaine technique comme la logistique, le transport, etc.

Nstrad fait également de la localisation et de l’adaptation culturelle de jeux vidéo. Cela consiste à la relecture en français de documents en général (Marketing, publicité, etc.)

Vous enseignez la traduction à l’université de Mons pour former de futurs bacheliers jusqu’au master, quelles sont ces langues exactement ?

Le russe, le polonais, le tchèque, le slovaque mais également le serbe et le croate vers le français. Et du français vers le polonais, le russe, l’ukrainien, le tchèque et slovaque.

Remarque

La société Nstrad emploie également des collaborateurs qui sont tous des traducteurs natifs. Pour compléter ses services et donc une qualité irréprochable, Monsieur Nicolas a obtenu un certificat en interprétation de liaison et est bien sûr tenu de suivre des formations régulières en droit.

Nstrad

Adresse : Rue du Château 35, 6224 Wanfercée Baulet

Mail  info@nstrad.be

Prendre rendez-vous

Partages

4122